mercredi 7 mai 2014

Marine Le Pen, la "candidate du triple Zéro" #EP2014 #NotreEurope





Ne laissons pas la candidate du Triple Zéro, tuer l'Europe !


Le défaitisme avec lequel nous prenons connaissance des sondages plaçant le FN devant les autres partis aux élections européennes me fait peur. Comme si l’Europe, trop lointaine, ne méritait pas qu’on se batte pour qu’elle change.

Avec Jean-Louis Cottigny, qui est parlementaire depuis 2012, nous totalisons 295 interventions, 10 rapports et 75 rapports amendés.

Malgré la majorité conservatrice du Parlement européen, nous avons fait bouger quelques lignes pour garantir la sécurité alimentaire ou empêcher la privatisation du ferroviaire par exemple.

Demain si Martin Schulz est élu président de la Commission, nous pourrons réformer profondément l’Europe, faire en sorte qu’elle soit sociale et solidaire, attachée au mieux-vivre des Français et nous y travaillerons d’arrache-pied.

Face à nous, Madame Le Pen est la candidate du triple zéro : zéro rapports, zéro rapports amendés, zéro avis sur les directives présentées et …. Zéro programme puisqu’invitée dans les médias (Euractiv) à parler de ses propositions, elle est restée vague, indiquant que son projet était « d’empêcher que l’Union européenne continue à avancer », et que «les députés qui seraient élus contribueraient à limiter les règlementations qui contraignent l’économie française ». Sur la question de l’écologie, elle a expliqué que des propositions seraient précisées plus tard…

Madame Le Pen ne veillera pas sur nos intérêts en Europe, elle ne fera ni avancer ni changer l’Europe. Sa seule préoccupation dans cette élection est de gagner les indemnités et la popularité qui lui permettront de faire prospérer ses idées racistes et mortifères.

Ne laissons pas l’Europe devenir le tremplin de la candidate du triple zéro ; faisons de l’Europe le tremplin d’une nouvelle politique en votant pour les listes socialistes le 25 mai prochain !



source : http://gillespargneaux.typepad.fr/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire